le groupe de travail

Capture d_écran 2017-07-04 à 23.56.04Ancrée dans la civilisation de l’écrit mais développant avec succès, grâce à ses illustrations notamment, une complémentarité avec la radio, le cinéma et la télévision, la presse magazine joue, historiquement, un rôle privilégié dans la constante redéfinition des normes sociales et la construction des imaginaires collectifs. Creuset d’élaboration et de diffusion de la culture au XXe siècle, les magazines présentent les modes de vie, participent aux débats politiques, accompagnent les productions culturelles tout en appartenant aux pratiques de loisirs des publics.

Cette abondante production médiatique est pourtant encore trop largement une zone d’ombre de l’histoire culturelle en général, et de l’histoire des médias en particulier, celle-ci ayant eu tendance à privilégier l’étude des quotidiens parmi les supports imprimés. Nous défendons au contraire l’idée que ce « matériau pour l’histoire » constitue une source précieuse pour l’étude des sociétés contemporaines.

Créé en 2009 par Claire Blandin et Jamil Dakhlia, le groupe de travail Presse magazine, source et objet d’histoire, regroupe six chercheurs en histoire, science de l’information et de la communication et sciences du langage et se veut être un espace de dialogue constant entre, d’une part, des chercheurs en sciences humaines et, d’autre part, les professionnels du secteur. Depuis 2009, l’équipe anime un séminaire dans cette perspective d’échanges interdisciplinaires et intercatégoriels. D’abord hébergé par le Centre d’histoire de Science Po (CHSP), il est depuis 2015 hébergé au Laboratoire Communication et Politique de l’IRISSO (LCP-IRISSO).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Twitter : @Presse_Mag
Facebook : https://www.facebook.com/PresseMag/

Membres

Claire Blandin
claire blandinProfesseure en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité et chercheuse au LabSIC. Elle est membre du comité de rédaction de la revue Le Temps des médias. Elle a publié (avec Christian Delporte et François Robinet) Histoire de la presse en France XX et XXIe siècles (Armand Colin, 2016) ; (avec Hélène Eck) La Vie des femmes, La Presse féminine aux XIXe et XXe siècles (éditions Panthéon-Assas, 2010) ; Le Figaro littéraire. Vie d’un hebdomadaire politique et culturel (1946-1961) (Nouveau Monde éditions, 2010).
Contact : claire.blandin@univ-paris13.fr

Jamil Dakhlia
jamil-dakhliaProfesseur en Sciences de l’Information et de la Communication à la Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et chercheur à l’IRMECCEN, chercheur associé au LCP-IRISSO (UMR CNRS 7170). Il est membre du comité de rédaction de la revue Le Temps des médias. Il est l’auteur de Politique people (éditions Bréal-Studyrama, 2015) et Mythologie de la peopolisation (Le Cavalier bleu, 2010).
Contact : jamil.dakhlia@univ-paris3.fr

Bibia Pavart
bibiapavardMaîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Institut français de presse, Université Paris 2. Auteure de l’ouvrage Si je veux, quand je veux. Contraception et avortement dans la société française (1956-1979) (Presses universitaires de Rennes, 2010). Elle est membre du comité de rédaction de la revue Le Temps des médias.
Contact : bibiapavard@gmail.com

François Provenzano
francois_provenzano_parcoursFrançois Provenzano est chargé de cours en Sémiotique et rhétorique à l’Université de Liège (ULg). Il a publié notamment Vies et mort de la francophonie, une politique française de la langue et de la littérature (Les Impressions nouvelles, 2011). Il est secrétaire de la revue Signata – Annales des sémiotiques, disponible sur Revues.org. Ses recherches actuelles portent sur la rhétorique du discours social, la circulation sociale du discours théorique et l’histoire des idées linguistiques. Avec d’autres collègues de l’ULg, il porte un projet de recherche collective intitulé « Genèse et actualité des Humanités critiques. France-Allemagne (1945-1980) ». Il vient de co-diriger un dossier sur « Les Rhétoriques du peuple » (revue Exercices de rhétorique, avec Émilie Goin), un collectif sur Pratiques émergentes et pensée du médium (chez Academia, avec Sémir Badir) et un collectif sur les Usages du peuple (savoirs, discours, politiques) (aux Presses universitaires de Liège, avec Émilie Goin).
Contact : francois.provenzano@ulg.ac.be

Émilie Roche
AAEAAQAAAAAAAAjRAAAAJDg4NDFhNDNlLWIyMDgtNDkwNS1iMDkwLWI1ZmYyZGQ2MDM5MwMaître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et chercheuse au CIM-ERCOMES. Ses recherches portent sur la médiatisation de la violence pendant la guerre d’Algérie. Elle est l’auteur (avec Laurence Corroy) de La presse en France depuis 1945 (Ellipses, 2010). Elle a dirigé Education aux médias et pédagogies innovantes (Publibook, 2017). Au sein du CIM, elle travaille sur la médiatisation des problème publics de santé. Elle participe aux projets SENSITVT et Médias Élections du LCP-IRISSO, où elle est chercheuse associée.
Contact : emilieroche@hotmail.com

Claire Sécail
phoegcto 1Chargée de recherche CNRS au laboratoire Communication et Politique – IRISSO (Université Paris-Dauphine). Ses recherches portent sur la médiatisation des violences politiques et criminelles ainsi que sur la médiatisation des campagnes électorales. Membre du comité de rédaction de la revue Le Temps des médias, elle est l’auteur du Crime à l’écran. Les faits divers criminels à la télévision, 1950-2010 (Ina / Nouveau monde Éditions, 2010) et a codirigé (avec Pierre Lefébure) Le Défi Charlie. Les médias à l’épreuve des attentats (Lemieux Éditeur, 2016).
Contact : claire.secail@dauphine.fr